L'épouse

Rebecca Journo
Bernard Boccara
Bernard Boccara

+ D’INFOS

A propos

Un mariage, des tremblements

Robe blanche et visage pâle, une femme s’éveille au centre du public devenu cortège nuptial. C’est une mariée de papier, une marionnette fragile et silencieuse tout droit sortie d’un film de Tim Burton. Elle pose, salue, s’accroche à son petit bouquet, mais ses gestes mécaniques trahissent son malaise. Dans ce solo tout en secousses et tremblements, Rebecca Journo s’amuse du cliché de l’épouse et en dévoile une facette plus proche de l’épouvante que du rêve sucré. Dans l’intimité du musée des automates, sa performance à haute intensité physique et émotionnelle prendra une dimension toute particulière.

  • Chorégraphie et interprétation : Rebecca Journo
  • Musique : Claire M Singer – Extrait de la pièce the Molendinar.
  • Production : La Pieuvre.
  • Coproduction : Les Ateliers Médicis (Clichy-sous-Bois).
  • Soutiens : Danse Dense – Pôle d’accompagnement pour l’émergence chorégraphique, Collectif 12, Centre de la danse Pierre-Doussaint (les Mureaux), L’Encrier (Saint-Chamond).