Residence

Avec les artistes Résidences Olivia Grandville

Olivia Grandville

La spirale de Caroline
© César Vayssié
© César Vayssié

+ D’INFOS

  • Répétition publique de No Women no cry
    Jeudi 23 janvier 2020 à 18h30
    Espace Danse, Falaise
    Entrée libre, sans réservation

à propos

« La réinvention actuelle des masculinités n’est pas seulement un progrès pour la cause des hommes, elle est l’avenir du féminisme. »

Olivia Gazalé (Le Mythe de la virilité ; 2017)

« En 2019 j’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs groupes d’étudiants entre 20 et 30 ans, d’origines culturelles très diverses, j’ai eu envie de les interroger sur leur façon de vivre leurs masculinités aujourd’hui, qui plus est en tant que danseurs. De ces rencontres est né le projet d’une pièce exclusivement masculine. Une pièce d’hommes pensée par une femme, une pièce transgénérationnelle, une pièce qui parlerait aussi des femmes, mais en creux, depuis des points de vue masculins.
Ma pièce Nous vaincrons les maléfices se retournait vers les utopies des années 70 avec les yeux de la jeunesse d’aujourd’hui, marquée par la menace de l’effondrement écologique. Ici c’est la question du mythe de la virilité que je voudrais interroger, car les femmes n’en sont pas les seules victimes, c’est aussi un piège que les hommes se sont tendus à eux-mêmes. »
Olivia Grandville

Tout au long de la saison 2018/2019, Olivia Grandville a travaillé avec de jeunes interprètes issus des campus universitaires de Poitiers, de Montpellier, et des participants de Camping Lyon et Pantin du Centre National de la danse, autour de Woodstock, interrogeant leur lien aux utopies : les leurs et celles des époques qui leur ont précédé.
Dans cet élan, Olivia Grandville élabore un travail de rencontres, de témoignages, d’accumulation de vécus, souvenirs, de sensible. L’espace chorégraphié sera aussi celui de la parole, l’espace de l’intime et l’espace commun. L’équipe artistique amorcera en 2020 les bases d’une création qui sera présentée à l’automne 2021 au lieu unique, centre de culture contemporaine, à la suite d’une résidence qui inaugurera son nouveau lieu de création « Libre usine ».

  • Création automne 2021
  • Conception et chorégraphie : Olivia Grandville
  • Interprètes : Habib Ben Tanfous, Jordan Deschamps, Martin Gìl Enrique, Ludovico Paladini, Matthieu Patarozzi, Matthieu Sinault et Eric Nebie Windi
  • Création lumière : Yves Godin
  • Création sonore : Jonathan Kingley Seilman
  • Scénographie : Olivia Grandville et Yves Godin
  • Regards extérieurs : César Vayssié, Magali Caillet-Gajan
  • Photo : César Vayssié

Prochaines résidences