Contact Improvisation

Patricia Kuypers

+ D’INFOS

  • Jeudi 3 février 2022 de 18h30 à 20h
    Lieu de vie du Lycée Guillaume-le-Conquérant – site Liard, Falaise
  • Gratuit
    Pass vaccinal requis dès 16 ans (pass sanitaire pour les – de 16 ans)

Origine et développement du Contact Improvisation

Conférence animée par Patricia Kuypers

Cette rencontre propose de découvrir comme est née la forme de danse inventée par Steve Paxton et ses comparses au début des années 70, connue aujourd’hui comme le Contact Improvisation.

Nous revisiterons le contexte socio-politique et artistique qui a permis son émergence ainsi que les influences qui l’ont nourri : arts martiaux, recherches scientifiques sur la perception, nouvelles approches sensorielles du corps, esprit de solidarité et de collaboration,…

Nous observerons comment cette approche de la danse opère un renversement de la hiérarchie traditionnelle des sens, du rapport à la gravité, de l’orientation verticalisée du corps et des relations convenues entre danseurs.

En suivant son évolution, nous découvrirons aussi comment de l’improvisation a surgi une nouvelle compréhension du corps en mouvement qui s’est cristallisée sous la forme de Material for the spine :  la recherche de Steve Paxton sur le rôle du bassin et de la colonne vertébrale comme axe mobile et moteur du mouvement.

Patricia Kuypers

Dès le milieu des années 80, Patricia Kuypers a été immergée dans l’improvisation et le Contact Improvisation à travers e.a. sa rencontre avec Steve Paxton et les courants de danse post moderne, ce qui l’a amenée a développer une démarche où l’être vivant, percevant, communicant et son intelligence propre se trouvent au centre du processus artistique. La collaboration avec des artistes de différentes disciplines, danseurs, musiciens, plasticiens, éclairagistes, a été moteur pour la création de ses spectacles, en petites formations ou en big band, affirmant et développant la spécificité de l’improvisation dansée. L’enseignement et la production de performances improvisées dans des lieux privilégiés qui favorisent la circulation entre création et formation, lui a permis de préserver une liberté du mode de création. Egalement active dans le domaine de l’édition et de l’écriture de et sur le mouvement, ce qu’elle fit notamment longtemps au sein de la revue Nouvelles de danse de l’association Contredanse dont elle est fondatrice, Patricia Kuypers a développé une recherche sur l’improvisation en danse « La partition intérieure ». Dans la collaboration avec Franck Beaubois, sa démarche a également croisé la question de l’interactivité danse/vidéo temps réel, notamment pour les créations autour du délai temporel et, à présent dans la dernière création, de la création du du son et de l’image en direct. Dans le lieu Re.sources installé en Auvergne, elle contribue à accueillir des formations et des rencontres autour de l’improvisation soutenant le développement de cette forme de création en danse et en relation aux autres arts.